Séduire une femme mature : la technique.

Comme pour les filles ou les jeunes femmes, il n’y a aucune recette miracle pour attirer et séduire une cougar. Il n’y a pas de places aux idées faites et apriorisme. Mais alors, est-ce qu’on se comporte avec elle, comme on drague ou séduit une plus jeune ? Il y a tellement de paramètres, mais il y a assurément des règles.

La bonne attitude avec une femme mûre.

Sans nul doute, la femme mûre a aussi des préférences. Ce n’est pas que physique, ni seulement passionnel ou financier, c’est aussi psychologique. Il faut éviter de penser qu’elle est pressée de se mettre en couple en un seul rendez-vous ! Une « cougar », c’est une personne qui a de l’expérience dans les relations de couple, même si, rarement, elle en a eu peu dans sa vie. C’est pour cela qu’on dit : femme mûre d’ailleurs. Donc, avec une bonne assurance en soi, il est évident que son prétendant doit aussi avoir une certaine bienséance, de la bienveillance, etc, toutes les femmes aiment cela.

Une attitude naturelle autant que possible est indispensable. Car une femme mûre sait scanner son futur amant. Simplement, avec une telle femme, c’est souvent un Oui ou un Non sans lendemain… Après, il y a des femmes mûres qui aiment les partenaires moins mûrs, celles qui veulent des plus matures ou plus directifs, celles qui ne veulent pas de relations de plus d’un mois, ou ceux qui en veulent « pour la vie », etc. Il y en a d’autres avec d’autres penchants qu’on ne peut définir que lorsque la relation est en cours de consommation…

Comment séduire une femme mature ?

Quand on essaie de devenir un séducteur, on est aussi capable de mettre en avant ses propres préférences et objectifs dans une relation de couple, sans trop envahir le terrain. On met les bons mots aux bons endroits et aux bons moments, juste ce qu’il faut pour lui extirper quelques réponses, des occasions de rire, un partage d’expérience de vie… Les sujets de conversations abordés peuvent ou non aider à séduire. Avec une femme mûre, c’est le même principe.

Et quand l’occasion se présente et que les ondes sont à la même longueur ou presque, il est souvent plus efficace d’attendre qu’elle en demande, par des signes, dans les gestes et les mots, pour lui avancer une seconde invite. Les femmes mûres aiment souvent aussi les suspenses, mais pas trop, juste assez pour lui faire languir.